Découvrez le Temple de la Littérature 

La capitale de Hanoi abrite des trésors cachés qui ne demandent qu’à être explorés. Tels que le Temple de la Littérature (Van Mieu), l’un des plus importants temples de la littérature dans le pays.

Dédié à Confucius, ce temple ce fut construit en 1070 par le roi Ly Thanh Tong, suivant les plans de la pagode littéraire de Kien Fou (village d’origine de Confucius). Le temple abrita la première université du Vietnam. Autrefois dédié à la formation spirituelle et intellectuelle de la famille royale et aux grands mandarins, l’école fût ouverte à tous.

Aujourd’hui le temple représente le cœur touristique du Quartier qui porte son nom. Il attise la curiosité des visiteurs internationales en quête de tranquillité à Hanoi. Le Temple est divisé en cinq cours. Les portes et allées centrales étaient réservées au roi, les latérales aux mandarins.

La porte principale (photo en dessous) supportée par deux colonnes carrées délimitées par deux portes latérales de chaque côté. Selon Confucius, l’usage de ces portes était le symbole de l’humilité et de la patience, deux qualités essentielles à tout candidat. 

DSC00386

La porte principale du Temple de la Littérature.

Ensuite, on passe deux jardins successivement semblables. Ils s’ouvrent sur une allée centrale qui passe entre deux étangs rectangulaires. La porte du Grand Milieu, Dai Trung, fait la séparation entre les deux premiers jardins verdoyants.

La porte du Gran Mileu, Dai Trung.

La porte du Gran Mileu, Dai Trung.

Le Pavillon de la Pléiade, Khuê Van Cac donne accès à la troisième cour du Temple de la Littérature. Son imposant portail est supporté par quatre colonnes de marbre décorées de dragons. On remarque l’omniprésence des formes géométriques qui rappellent l’importance géomancie, une des disciplines essentielles aux examens littéraires.

Le Portail du Pavillon de la Pléiade, Khuê Van Cac, côté deuxième jardin.

Le Portail du Pavillon de la Pléiade, Khuê Van Cac, côté deuxième jardin.

Le Portail du Pavillon de la Pléiade, Khuê Van Cac, côté pavillon.

Le Portail du Pavillon de la Pléiade, Khuê Van Cac, côté pavillon.

La troisième cour représente le cœur du temple. Il abrite le puis de la Lumière Céleste au centre, Thien Quang Tinh et de chaque côté du bassin sont alignées deux rangées de 41 stèles chacune (on en comptait 177 au départ). Elles honorent les lauréats ayant passées leurs doctorats entre 1498 et 1787. Les stèles sont soutenues par une tortue, symbole de patience, d’humilité et de longévité. Ils représentaient les qualités souhaitées par les candidats pour la réussite de leurs examens. Aujourd’hui, il est de coutume de toucher la tête, symbole de bon présage.

Les stèles supportées par des tortues, symboles de patience, d'humilité et de longévité.

Les stèles supportées par des tortues, symboles de patience, d’humilité et de longévité.

Stèle supportée par une tortue, dédiée aux lauréats du pays.

Stèle supportée par une tortue, dédiée aux lauréats du pays.

Puis, en passant la dernière porte, on arrive dans l’enceinte du temple. La quatrième cour qui dévoile la cour des sages. En face se dresse la grande maison des cérémonies.

La cour des sages.

La cour des sages.

Bâti sur 40 piliers, ce bâtiment abrite le sanctuaire dédié à Confucius, encadré de grues et de tortues, symboles de longévité. Confucius était un philosophe chinois à l’origine d’une des trois religions principales de Chine. Sa doctrine était fondée sur le perfectionnement moral de l’être humain.

Autel dédiée à Confucius.

Autel dédiée à Confucius.

Enfin, la visite du temple de la Littérature se termine dans la cinquième cour où se trouve le collège, le Khai Tahn. Cette cour abrite le sanctuaire dédié à trois grands rois vietnamiens : Le roi Ly Thanh Tong, fondateur du temple en 1070, le roi Ly Nhan Tong, fondateur de la première université en 1076 et le roi Lê Than Tong, le créateur des stèles des docteurs en 1484.

La grande Maison des Cérémonies décorée de fleurs de lotus. En arrière-plan de la photographie, nous apercevons une des boutiques souvenirs entourant la cour. Un petit aperçu vaut le détour.

La grande Maison des Cérémonies décorée de fleurs de lotus. En arrière-plan de la photographie, nous apercevons une des boutiques souvenirs entourant la cour. Un petit aperçu vaut le détour.

Petit coup de cœur pour ses figurines, dans les bonsaïs, dans la cour des sages.

Petit coup de cœur pour ses figurines, dans les bonsaïs, dans la cour des sages.

Photo credits : gis0u.

Adresse : Quôc Tu Giam, Quartier du Temple de la Littérature (Van Mieu).

Horaires : de 8h à 17h. Du 15 avril au 15 octobre, de 7h30 à 17h30.

Entrée : 30 000 VND.

Bonne visite !