Découvrez la cuisine du Cambodge à travers 5 plats typiques

La cuisine du Cambodge d’aujourd’hui doit son originalité, ses goûts et ses couleurs aux cuisiniers qui officiaient à l’époque du Royaume d’Angkor.
Au cours des siècles, la gastronomie cambodgienne a été influencée grâce aux échanges avec les peuples voisins : l’Inde pour le curry ou la Chine pour la cuisson à la vapeur par exemple.

Durant le règne des Khmers Rouges, les livres de cuisine, considérés comme « bourgeois », ont été brûlés. Mais grâce au tourisme et au retour d’une situation stable, on a assisté à une résurgence de la cuisine traditionnelle du Cambodge.
Voici une liste non exhaustive des plats typiques de ce pays.

Le Amok

Le Amok, c’est un peu le plat typique national. Son nom est tiré du processus de cuisson du curry dans les feuilles de bananier. Ce plat peut être servi de différentes façons, mais les ingrédients utilisés sont toujours les mêmes : crème de noix de coco, différentes herbes et aromates, citronnelle, curcuma, ail, échalotes, gingembre, des épices et bien sûr, des filets de poisson.
Il est traditionnellement servi dans un bol avec du riz frit.

Le curry rouge Khmer

Comparé à la version thaïlandaise, le curry au Cambodge est beaucoup moins épicé. De plus, vous pouvez choisir la viande -boeuf, poulet ou poisson-, et les ingrédients sont un peu différents : aubergine, haricots verts, pommes de terre, citronnelle et bien sûr lait de noix de coco.
Au Cambodge, il est servi lors des grandes occasions, tels que les mariages, réunions de famille et fêtes religieuses. Traditionnellement, on le mange avec du pain.

cuisine du Cambodge curry
(Source: allpointseast)

Le Cha Houy Teuk

Très apprécié par les jeunes après une journée d’école, ce dessert en gelée est aussi très bon marché (environ 25 centimes d’euros).

C’est un dessert phare de la cuisine du Cambodge, fait à base d’agar agar, une sorte de gélatine dérivée d’algues. Elle sera colorée à l’aide de petites touches verts et roses, populaire parmi les enfants.
Combiné avec du sagou, des haricots mung et du lait de noix de coco, le Cha Houy Teuk est généralement servi dans un bol avec de la glace pilée.

Le Samlar Machu

Le Samlar Machu est l’une des soupes les plus populaires au Cambodge. Surnommée « la soupe aigre du Cambodge », son ingrédient principal est le tamarind (une sorte de fruits poussant sur des arbres), auquel sont ajoutés des tomates, de l’ananas et diverses herbes aromatiques.
Cette soupe est servie, au choix, avec du poulet ou du poisson.

cuisine du Cambodge Samlar machu
(Source: inseasia)

Les fourmis rouges au bœuf et basilique

Les fourmis rouges des arbres sont saisies et servies avec du bœuf et du basilique.
Ces fourmis de taille variable sont sautées avec un mélange de gingembre, citronnelle, ail, échalotes et tranches de bœuf finement coupées.
Beaucoup de piments y sont ajoutés, sans toutefois cacher le goût des fourmis. Ce plat est ensuite servi avec du riz et, si vous avez de la chance, une portion de larves de fourmis dans un bol.

 

Pour découvrir les délices culinaires du Cambodge, visitez Hanoivoyage.com