Découvrez Mogok et la Vallée des Rubis au Myanmar

Située à environ 200km au nord de Mandalay, la ville de Mogok profite d’un climat tempéré toute l’année. Lovée dans une vallée entourée de montagnes, elle se trouve à une altitude de 1170m. Mais ce n’est pas son climat ou ses paysages que les visiteurs recherchent ; ce sont ces pierres précieuses.
La région de Mogok est en effet appelée « la Vallée des Rubis » ; on dit qu’elle abriterait 90 % des ressources en rubis de très haute qualité de la planète. Bien qu’aujourd’hui encore, il faille un permis pour accéder à la ville, les autorités locales pourraient bien assouplir les conditions d’entrée dans la vallée. Petit tour d’horizon d’un lieu pas comme les autres.

Au mois de décembre 2016, les autorités locales ont décidé de suspendre l’obtention des permis pour les étrangers. Mises à jour de la situation à venir.

1. Mogok : Généralités et informations pratiques

Comme indiqué plus haut, Mogok se trouve au coeur d’une magnifique vallée de montagnes verdoyantes. En son centre, on peut trouver le Lac de Mogok. Les habitants de la région sont majoritairement issus des ethnies Lisus et Shan, et tire leur richesse de l’exploitation minière des pierres précieuses.
C’est dès le 13ème siècle que les rois et les princes de la région ont commencé à exploiter les terres riches en pierres précieuses. Cela a fait la gloire de la ville depuis lors. Cependant aujourd’hui, cette splendeur s’est quelque peu ternie. Les rubis que l’on pouvait autrefois presque « cueillir » comme des pâquerettes se font beaucoup plus rares.
La prospection est elle plus brute. On compte encore plus de 1000 mines dans la Vallée ; rubis et saphirs sont les plus nombreuses, et les plus chères. La Vallée produit aussi des pierres de moindre qualité, comme l’améthyste ou l’aigue-marine.
A l’heure actuelle, il est encore difficile pour les visiteurs d’avoir accès à ces mines. Un permis vous sera nécessaire pour avoir le droit de pénétrer dans la vallée. L’accès à la Vallée peut se faire seulement par la route, en voiture privée ; comptez 7 heures depuis Mandalay et 4 heures depuis Pyin U Lwin.

mogok myanmar vue

(Photo: giathai.net)

En ce qui concerne l’offre de logement, elle est peu développée, étant donné que jusqu’à récemment, les Birmans eux-mêmes avaient peu de possibilité d’accéder à la ville. Aujourd’hui, on compte deux ou trois hôtels 3* et un 2*, et deux autres sont en construction. Comptez environ 40USD la nuit.
Dans tous les cas, sachez que l’on vous demandera de réserver le transport, le guide et l’hôtel avant de vous délivrer le permis. Cela prend environ 3 semaines, et il pourra vous être refusé pour n’importe quelle raison.

2. Que faire à Mogok au Myanmar ?

Une visite à Mogok promet d’être une formidable aventure, la région étant très peu fréquentée par les touristes.
Pour arriver à Mogok, vous devrez emprunter une route serpentant à travers la forêt dense sur les collines. La vallée de Mogok est surplombée par une pagode dorée. Il n’est pas rare qu’un brouillard couvre le sommet des montagnes environnantes, conférant à la ville un caractère mystique. De par son climat et ses paysages, Mogok est une ville agréable à visiter.

Comme vous vous en doutez, la majorité des habitants de la ville (plus de 160 000 personnes) vivent de l’exploitation des mines de pierres précieuses. Cependant, les faibles revenus et la pénibilité du travail pousse les jeunes à quitter la ville pour un meilleur emploi et une meilleure vie.

mogok myanmar rubis

(Photo: travelinggeologist)

Quand vous vous promenez à Mogok, la première des attractions est le marché de la ville, dont le principe de fonctionnement est vieux de plusieurs siècles. Ce sont les femmes qui vendent fièrement les pierres sur le marché. Bien que vous n’y trouverez pas les pierres de très grande qualité (celle-ci étant plutôt échangées en privé), vous ne pourrez vous empêcher d’être émerveillé devant cet étalage de couleurs et de brillance. Si vous souhaitez en acheter pour vous faire plaisir, sachez que la négociation sera de mise !

Il vous sera aussi possible de visiter les mines de rubis. Bien que la prospection ait évoluée et se soit massivement mécanisée, certaines sont encore exploitées de façon quasiment artisanale : travail manuel et tunnels d’excavation.

 

Une visite de Mogok est une excellente occasion de découvrir une spécificité du Myanmar ; le pays produit en effet 80 % de l’offre de rubis mondiale. Quand le gouvernement l’autorise, c’est une visite originale à inclure dans votre circuit au Myanmar.

Découvrez nos voyages au Myanmar en vous rendant sur notre site Hanoivoyage.com