Cassons les mythes autour des voyages au Myanmar!

Depuis les élections de 2015, le nombre de touristes étrangers ne cessent d’augmenter au Myanmar. La culture fascinante et méconnue de ce pays attire les amoureux de vieilles pierres et de traditions ancestrales. Les voyageurs repartent généralement conquis et charmés.
Pourtant, il existe encore bien des mythes entourant le Myanmar. En effet, le pays souffre de nombreux stéréotypes qui le bloque dans sa progression sur la scène touristique mondiale.
Voici donc un petit article pour réparer cette injustice.

Mythe #1 : Le Myanmar n’est pas un pays sûr

De même qu’il y a des lieux à Paris qu’il vaut mieux éviter, c’est pareil au Myanmar. Les lieux touristiques du pays, notamment le carré Yangon – Bagan – Mandalay – Lac Inle est considéré comme sûr. Les régions qui sont dangereuses, là où les conflits ethniques surviennent, sont interdits aux étrangers ; c’est par exemple le cas de l’ouest de l’État de Rakhine.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès du Ministère des Affaires Étrangères quant aux lieux qu’il vaut mieux éviter sur la période de votre voyage.
Bien sûr, il vous sera nécessaire de faire attention à vos biens, mais le vol est un crime sévèrement puni au Myanmar.
En ce qui concerne la nourriture, fréquenter les mêmes établissements que les locaux et ne boire uniquement que de l’eau en bouteille devraient vous éviter des problèmes.

mythes Myanmar sourire

Mythe #2 : Cela coûte cher de voyager au Myanmar

Comparé à ses voisins immédiats comme la Thaïlande ou le Cambodge, le Myanmar tend à être un petit plus cher. Mais y faire un voyage avec un budget serré est tout à fait possible. L’offre de logement tend à se diversifier de plus en plus, les moyens de locomotion sont divers et variés, et la nourriture peu onéreuse.
N’hésitez pas à vous renseigner en ligne ou sur place pour faire de bonnes affaires. De plus, vous pourrez aussi essayer de négocier, notamment en ce qui concerne le shopping et le logement.

Mythe #3 : Il est difficile de se rendre au Myanmar

Bien qu’il n’existe pas de vols directs depuis les pays occidentaux, il est très facile de se rendre au Myanmar. La plupart des compagnies au départ de France effectueront un arrêt par la Thaïlande ou un autre pays de la région.
Pour obtenir un visa pour le Myanmar, vous pouvez effectuer la procédure de visa à l’arrivée en ligne. Pour 50USD, vous récupérerez votre visa une fois au Myanmar. Ce système est aussi opérationnel à l’un des trois poste-frontières entre le Myanmar et la Thaïlande.

mythes myanmar transport

Mythe #4 : Il est difficile de se déplacer au Myanmar

Il existe pléthore de moyens de locomotion au Myanmar. Une fois que vous aurez compris comment ils fonctionnent, il vous sera aisé d’effectuer des trajets à l’intérieur du pays.
La plupart des guesthouses et hôtels se proposeront d’acheter pour vous les tickets de bus. Les lignes de bus sont nombreuses, et les standings très variés. De façon générale, les prix sont raisonnables, et c’est bien moins cher que l’avion.

Mythe #5 : L’offre de logement est pauvre au Myanmar

Comparée à celle de ses voisins du sud-est asiatique, l’offre de logement au Myanmar peut sembler pauvre. Cependant, elle tend à se développer très rapidement. L’hébergement bon marché est un peu plus cher qu’ailleurs (entre 20 et 30USD la nuit avec petit déjeuner).
Les conditions d’hygiène sont bonnes dans les hôtels, et les repas proposés de bonne qualité.

mythes myanmar thahara

(Photo: thahara.com)

Le gouvernement birman a compris l’enjeu que représente le secteur touristique pour l’économie du pays. Ainsi, les infrastructures de transport, de logement et de restauration tendent à se développer de manière exponentielle.
N’ayez plus peur, voyagez au Myanmar !

Découvrez tous nos voyages au Myanmar sur notre site Hanoivoyage.com